Nous sommes là pour vous aider

Langue



IDShield




Comment ça marche





Comparer les ID





Plans et prix





Professionnels des RH



Disponible pour répondre
vos questions maintenant



Du lundi au vendredi
8h – 18h HNC



Nous répondrons à l’intérieur de
24 heures sur 24

Comptes en ligne abandonnés

Comptes en ligne abandonnés

Combien de comptes de médias sociaux avez-vous?

Combien avez-vous de comptes ouverts sur des sites que vous n’utilisez plus pour socialiser avec d’autres personnes? Maintenant, quelles sont les réponses à ces deux autres questions : « Quelles renseignements personnels sont stockés dans ce compte, même s’il ne s’agit que du profil du compte? » Et « Que se passerait-il si ces comptes abandonnés étaient piratés par un pirate informatique qui volerait ensuite les données? ».

Les anciens comptes en ligne présentent au moins deux vulnérabilités : ils pourraient être consultés par d’autres personnes et la base de données du site Web pourrait subir une fuite des données. Lorsque les réseaux sociaux ont vu le jour, les utilisateurs étaient moins conscients qu’aujourd’hui de la nécessité de limiter les personnes qui pouvaient voir les renseignements qu’ils publiaient Quelqu’un qui consulte un de vos anciens comptes pourrait potentiellement récupérer des données qui l’aideraient à trouver des informations qu’il pourrait utiliser ailleurs, par exemple en répondant à des questions de sécurité telles que « Où êtes-vous né? », « Où avez-vous fait vos études? », etc.

Les brèches de données subies par les sites de réseaux sociaux deviennent monnaie courante. En l’espace de six mois seulement, en 2016, près d’un milliard de dossiers provenant de seulement quatre sites de réseaux sociaux ou de rencontres en ligne ont été potentiellement consultés par des pirates informatiques. Un voleur pourrait prendre l’ID utilisateur et le mot de passe recueillis lors d’une violation de sécurité et les essayer sur d’autres sites Web pour voir si la personne qui a créé le compte a utilisé les mêmes identifiants sur d’autres comptes. Ils peuvent alors collecter des renseignements personnels à partir de ce compte également ou prendre le contrôle du compte et l’utiliser.

Que peut-on faire avec les anciens comptes?

Si vous n’utilisez plus un compte, supprimez-le si possible. Si ce n’est pas possible, remplacez vos renseignements personnels par des données aléatoires afin que le compte ne soit pas utile à un éventuel voleur d’identité Le site Web www.accountkiller.com est une ressource précieuse d’instructions pour la fermeture de comptes en ligne de toutes sortes. De plus, en consultant sa liste exhaustive de sites Web, vous vous rappellerez peut-être d’un ancien compte que vous avez oublié avoir créé.

Que faire à l’avenir : si vous avez pris l’habitude d’utiliser les mêmes identifiants de connexion sur tous vos sites Web, changez les mots de passe (ou l’ID utilisateur et le mot de passe, si possible) de manière à utiliser des identifiants différents pour chaque compte Conservez une liste des comptes que vous créez en ligne afin de savoir où se trouvent vos renseignements en ligne. Faites attention aux renseignements personnels que vous ajoutez à vos comptes Il n’est pas nécessaire de répondre à toutes les questions dans votre profil de compte. Définissez les paramètres de confidentialité et de sécurité pour avoir un certain contrôle sur les personnes qui peuvent voir vos données. Ainsi, si vous perdez l’accès à l’adresse principale en raison d’un changement de travail ou de fournisseur de services de messagerie, vous pourrez toujours accéder au compte.

IDShield est un produit de Pre-Paid Legal Services, Inc. d/b/a LegalShield (« LegalShield »). LegalShield fournit un accès aux services de protection contre le vol d’identité ainsi que des services de restauration. Pour connaitre les modalités complètes, la couverture et les conditions, consultez www.idshield.com. Tous les enquêteurs privés agréés sont agréés dans l’État de l’Oklahoma Il ne s’agit pas d’un avis juridique. Veuillez contacter un avocat pour obtenir des conseils ou une aide juridique. Si vous êtes un membre de LegalShield, vous devez contacter votre cabinet d’avocats partenaires